Je suis convaincue qu’il n’y a pas que moi qui fuis tout de suite un blog mal pensé, mal tenu, mal écrit et aux couleurs criardes. Il est vrai que les goûts et les couleurs, bla, bla, bla… Mais l’objectif est de devenir un vrai blogueur pro. D’être vu, lu et adopté par ses visiteurs.

 

Erreur numéro 1 : Multiplier les polices/couleurs/graphismes.

Oui, il est important de personnaliser votre plateforme, d’y mettre vos couleurs et votre créativité. Mais choisir plus de 2-3 polices différentes et plus de 4 couleurs (à moins que vous maîtrisiez l’art de l’agencement) ne promet pas un résultat très heureux.

En ce qui concerne les polices, posez-vous la question : est-ce que ça vaut vraiment la peine de changer celles qui viennent d’office avec votre thème ? Et est-ce que ça vaut la peine de vous casser la tête à essayer de les installer ?

 

Erreur numéro 2 : Aborder trop de choses en même temps.

Un blog sur le maquillage, le dressage des chiens et la boxe thaï… Bon, on se comprend. Vous ne rendez service à personne et à aucun de ces sujets. Tenez-vous en à un seul sujet ou à des sujets qui sont reliés (exemple classique : Maquillage, mode, coiffure. Ou Dressage et nutrition des chiens.). Et si vous voulez parler de vos passions, dans ce cas, le sujet c’est VOUS.

 

Erreur numéro 3 : Ne pas inviter à s’inscrire à une infolettre.

J’ai une affection particulière pour l’infolettre. Pas celle corpo, mais celle, intimiste, d’un blogue qui m’envoie des messages « perso » ou me raconte une histoire tout en me présentant les billets à lire. Comme j’en parle dans mon billet ,L’infolettre, un outil marketing efficace je trouve que c’est très pertinent dans un contexte pro. À vous de voir.

 

Erreur numéro 4 : Aborder plusieurs sujets dans le même billet.

Bon, ça, c’est une erreur que même les plus aguerris peuvent faire. Prenez le temps de vous relire et demandez-vous si votre billet ne pourrait pas facilement en faire deux ou trois. Par exemple : au lieu de « Recette pour un démaquillant bio et son joli emballage » on pourrait faire deux billets : « Recette d’un super démaquillant bio » et « Créer vos emballages personnalisés » (et bien sûr, vous vous arrangerez pour mettre les liens de l’un vers l’autre)

 

Erreur numéro 5 : Ne pas illustrer son billet de blog.

Une recette, un tutoriel maquillage ou de technique Web sans photos ou vidéo ? Vous venez de perdre 50 % de votre trafic ! Vous connaissez l’adage : une image vaut mille mots. Et c’est encore plus vrai à l’ère du Web. Alors, décrivez moins et photographiez plus.

 

Erreur numéro 6 : Ne pas réfléchir à son titre de blog.

Le titre de blog est ce qui fera que vous ressortirez dans les moteurs de recherche. Si j’avais intitulé mon billet : « Les erreurs à éviter », est-ce que ça vous aurait parlé ? Essayez de détailler vos titres : Cela donnera envie à vos visiteurs de lire votre billet et procurera à Google assez de mots clefs pour bien vous référencer.

 

Erreur numéro 7 : Ne pas afficher ses réseaux sociaux.

Ou pire, ne pas en avoir ! Si l’on aime ce dont vous parlez et la manière dont vous en parler, on veut vous suivre sur Facebook, Twitter, Instagram ou quelle que soit la plateforme que vous aurez choisie. Et qu’il vous sera facile d’animer…

 

Erreur numéro 8 : Faire sa publicité sur les blogues des autres.

Commenter le billet de quelqu’un d’autre (de manière pertinente) tout en se présentant ou en proposant d’aller lire un billet complémentaire sur votre blog est élégant et c’est une bonne pratique marketing.
Commenter pour ne parler que de votre blog ou demander que l’on vous suive sur Facebook ou Twitter s’apparente plus à du spam. Vous n’apportez rien de pertinent à la conversation et franchement, personnellement, je ne vous lirai ni ne vous suivrai.

 

Erreur numéro 9 : Ne pas faire sa promotion.

Vous pouvez compter seulement sur Google et votre bonne étoile pour faire connaître votre blog. Vous pouvez aussi penser à poster vos billets sur vos réseaux sociaux.

 

Erreur numéro 10 : ne pas être régulier.

Poster tous les deux mois ou oublier de bloguer pendant 6 mois et espérer quand même attirer des visiteurs et du trafic est illusoire… Mon conseil ? Bloguer une à deux fois par semaine, toutes les semaines, et prévoir quelques billets écrits d’avance et déjà programmés.

 

Tagged: blog, blogging, Web

19 Partages
Partagez10
Tweetez
Partagez4
+11
Épinglez4